Stellaria holostea L. ( Stellaire holostée )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Stellaria holostea L. ( Stellaire holostée )

Stellaria holostea L. ( Stellaire holostée )

Nom : Stellaria holostea L. ( Stellaire holostée )

Autre(s) nom(s) :
Stellaire.

Famille : CARYOPHYLLACEAE

Floraison : Avril – Juin

Description dans la flore de Coste :
Plante vivace, pubérulente au sommet, à souche traçante ; tiges de 30-60 cm, quadrangulaires, raides, cassantes, couchées à la base, puis redressées ; feuilles sessiles, lancéolées, longuement acuminées, fermes, ciliées-scabres aux bords et sur la nervure en dessous ; fleurs grandes, en cymes terminales lâches, pluriflores ; bractées herbacées ; sépales lancéolés, sans nervures ; pétales 2 fois plus longs que les sépales, divisés jusqu’au milieu en 2 lobes rapprochés ; étamines hypogynes ; capsule subglobuleuse, égalant le calice.

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Ain, Aisne, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardèche, Ardennes, Aube, Aveyron, Bas-Rhin, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Côte-d’Or, Côtes-d’Armor, Creuse, Deux-Sèvres, Dordogne, Doubs, Drôme, Essonne, Eure, Eure-et-Loir, Finistère, Gers, Gironde, Haute-Garonne, Haute-Loire, Haute-Marne, Haute-Saône, Hautes-Pyrénées, Haute-Vienne, Haut-Rhin, Hauts-de-Seine, Hérault, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Loire, Loire-Atlantique, Loiret, Loir-et-Cher, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Paris, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Rhône, Saône-et-Loire, Sarthe, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Seine-Saint-Denis, Somme, Tarn, Tarn-et-Garonne, Territoire-de-Belfort, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Var, Vendée, Vienne, Vosges, Yonne, Yvelines.

Répartition de Stellaria holostea L. ( Stellaire holostée )

Répartition de Stellaria holostea L. ( Stellaire holostée )

Stellaria holostea L. ( Stellaire holostée )

Stellaria holostea L. ( Stellaire holostée )

Stellaria holostea L. ( Stellaire holostée )

Stellaria holostea L. ( Stellaire holostée )

Phytosociologie :

Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Carpinion betuli Carpino betuli-Fagenalia sylvaticae Fagetalia sylvaticae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés sur sols plus ressuyés mais sans déficit hydrique marqué. Communautés planitiaires à collinéennes mésohygroclines à xéroclines, acidiclines à calcicoles. Communautés collinéennes et montagnardes, acidiclines à calcicoles, non thermophiles. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Ordre Classe
Conopodio majoris-Teucrion scorodoniae Melampyro pratensis-Holcetalia mollis Melampyro pratensis-Holcetea mollis
Communautés atlantiques et subatlantiques avec irradiations méridionales, du collinéen et de la base du montagnard. Pelouses préforestières et ourlets, sur sols acides oligotrophes.
Alliance Ordre Classe
Convolvulion sepium Convolvuletalia sepium Filipendulo ulmariae-Convolvuletea sepium
Communautés de la partie moyenne et supérieure des cours d’eau et des bordures de lac. Mégaphorbiaies planitiaires à montagnardes, méso-eutrophes, des stations plus ou moins inondables à humides.
Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Fraxino excelsioris-Quercion roboris Carpino betuli-Fagenalia sylvaticae Fagetalia sylvaticae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés des sols à bonne réserve hydrique. Communautés planitiaires à collinéennes mésohygroclines à xéroclines, acidiclines à calcicoles. Communautés collinéennes et montagnardes, acidiclines à calcicoles, non thermophiles. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Ordre Classe
Quercion roboris Quercetalia roboris Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés nord-atlantiques, continentales (et supraméditerranéennes). Communautés acidiphiles collinéennes atlantiques et continentales (y compris supraméditerranéennes). Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.

Taxonomie :
Stellaria holostea L. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Alsine holostea (L.) Britton
– Alsine scabra Stokes
– Cerastium holosteum (L.) Crantz
– Stellaria cantalica Jord.Puyf.
– Stellaria ciliata Gilib. ex Bubani
– Stellaria connata Dulac
– Stellaria glauca Salisb.

Sous-espèces ou variétés :
– Stellaria holostea L. var. holostea
– Stellaria holostea var. apetala (Rostr.) Graebn.

Ce contenu a été publié dans Fiche partielle de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.