Aster pyrenaeus Desf. ex DC. ( Aster des Pyrénées )

L’aster des Pyrénées (Aster pyrenaeus Desf. ex DC.) fait partie de la famille des Astéracées (Asteraceae). Sa période de floraison s’étale d’août à octobre.

Aster pyrenaeus Desf. ex DC.

Aster pyrenaeus Desf. ex DC.

Ecologie :
Cette espèce endémique des Pyrénées françaises (on l’a découvert récemment en Espagne dans les monts cantabriques, en particulier dans les Pics d’Europe) se rencontre dans les zones très escarpées, en exposition chaude, en contexte calcaire. La plupart des stations se trouve à l’étage montagnard (650 à 1800m), très rarement à l’étage sub-alpin. On la retrouve donc sur les pentes fortes, ou dans les mégaphorbiaies à Lis des Pyrénées ( Adenostylion alliariae 44.0.2.0.1 Communautés méso-hygrophiles à dominance de phorbes (herbacées sans graminées), plutôt sciaphiles (appréciant l’ombre)) ou les prairies s’assèchant l’été en présence de Molinie bleue (Molinion caeruleae – Juncion acutiflori 42.0.1.0.2 Communautés non méditerranéennes sur sol tourbeux à paratourbeux, montagnardes sur sol mésotrophe (faiblement riche et peu acide)), dans des stations rocheuses (Saxifragion mediae 8.0.3.0.5 Communautés pyrénéenne calcicoles des parois et des murs, montagnardes à alpines).On trouve parfois l’espèce en lisière forestière (Geranion sanguinei 72.0.1.0.1 Pelouses préforestières et ourlets thermophiles, plus ou moins xérophiles).

Répartition française :
Les principales stations se trouvent dans les hautes-Pyrénées (Vallées du Louron, du Cauterets), dans les Pyrénées-Atlantiques (Vallées d’Ossau et d’Aspe).

Protection :
Cette espèce est protégée au niveau national.

Aster pyrenaeus Desf. ex DC.

Aster pyrenaeus Desf. ex DC.

Description :
Il s’agit d’une plante vivace mesurant de 40 à 80 cm de hauteur. Elle est pubescente. Les feuilles le long de la tige sont sessiles et alterne. Elles présentent une forme lancéolée. Elles sont dentées mais pas toujours. Elles sont velues. L’inflorescence est composée de grands capitules, soit solitaires soit en corymbe. Les fleurs centrales sont de couleur jaune et de forme tubulée, alors que les fleurs périphériques sont ligulées et de couleur bleu-violet. L’involucre comporte des rangées de bractées avec des pointes violettes aiguës. Le fruit est un akène comportant des soies rosées.
Outre la pollinisation par les insectes, l’espèce peut se multiplier par voie végétative.

Bibliographie :
– Prodrome des végétations de France – Publications scientifiques du Museum – CPN 61 2004
– La grande flore illustrée des Pyrénées – Marcel Saule – Editions Milan 2005
– Guide des plantes protégées de Midi-Pyrénées – Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées – Editions Biotope 2010

Ce contenu a été publié dans Fiche de plantes, Protection nationale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.