Orléans et son agglomération : le Moyen-Age encore présent

Le touriste de passage ne peut que s’écrier « Quelle belle cité »! Le vacancier passant une quinzaine de jours pourra s’apercevoir qu’Orléans présente plusieurs visages.

La magnifique cathédrale

La magnifique cathédrale

Son tramway flambant neuf

Son tramway flambant neuf

Une rue Jeanne d'arc complètement refaîte

Une rue Jeanne d’arc complètement refaîte

Un splendide pont de l'Europe en restauration

Un splendide pont de l’Europe en restauration

Si on peut féliciter les élus pour la mise en valeur du centre d’Orléans, pour le nouveau tramway, certains dossiers comme l’assainissement sont délaissés. Dans ce domaine, la cité nous rappelle le Moyen-Age :
A quelques pas, sur le quai madeleine se joue un drame quotidien : le déversement des eaux usées en Loire alors qu’il n’y a pas eu pluie en août :

Les eaux usées sont rejetées en Loire (quai madeleine)

Les eaux usées sont rejetées en Loire (quai madeleine)

La rive Sud, en face de l’île Arrault, pas très loin de la nouvelle station d’épuration qui a coûté tant, se déverse en Loire des tapis de lingettes et de papiers toilettes :

Tapis de papiers toilettes flottant sur la Loire

Tapis de papiers toilettes flottant sur la Loire

Non il ne s’agit pas de vase mais bien d’un lit de papiers toilettes et de lingettes, c’est encore plus visible sur la prochaine photo où je tente de soulever le tapis flottant avec un gros bâton :

Vous ne rêvez pas, la Loire est une station d'épuration !

Vous ne rêvez pas, la Loire est une station d’épuration !

Mais ce n’est pas fini! Allons faire un tour du côté du bassin d’orage de la Chilesse qui aura coûté plusieurs millions d’euros. L’année dernière après l’achèvement de cet ouvrage, un égout s’était soulevé sur le côté ouest de l’ouvrage. Un gros coffrage de béton a été réalisé afin que les eaux usées ne s’évacuent plus par cette bouche. On a donc arrangé le côté visible de la déficience de l’ouvrage. Car une bouche d’égoût sur la partie Sud vient également de s’ouvrir alors que de gros écrous étaient vissés (voir les photos). La canalisation se trouve dans la végétation haute du bord de Loire. A nouveau, la végétation a été couchée par le déversement de lingettes. Déjà en mars, une association de chasseur œuvrant pour le nettoyage des bords de Loire, avait noté le phénomène : « C’est comme si on avait déversé un camion entier de lingettes ». La cause est maintenant connue :

Bouche d'égoût arrachée par la pression des eaux usées !

Bouche d’égoût arrachée par la pression des eaux usées !

Voici la taille de l’écrou pour juger de la force des eaux usées :

Couvercle arrachée par la force des eaux usées

Couvercle arrachée par la force des eaux usées

Et voici ce que l’on observe à l’intérieur : un rejet continue d’eaux usées :

Un flot énorme d'eaux usées circule même en pleine canicule

Un flot énorme d’eaux usées circule même en pleine canicule

Veuillez notez que la bouche d’égout se trouve en dessous du niveau de la Loire !!

L'égout se trouve sous le niveau de la Loire lorsque celle-ci est en légère crue

L’égout se trouve sous le niveau de la Loire lorsque celle-ci est en légère crue

En toute transparence, voici les localisations des différents points. Vous pourrez vous rendre compte par vous-même :

Quelques zones de rejets d'eaux usées en Loire autour d'Orléans

Quelques zones de rejets d’eaux usées en Loire autour d’Orléans

Si vous avez des commentaires à apporter, n’hésitez pas! Je sais que de nombreux riverains de la Loire se sont plaints d’odeurs d’eaux usées. Ils ont ainsi la vraie explication.

Ce contenu a été publié dans Contempler, Dossier rejets d'eaux usées en Loire, La Loire, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Orléans et son agglomération : le Moyen-Age encore présent

  1. François dit :

    Je suis scandalisé par l’immobilisme des services de l’agglomération devant ces horreurs et les odeurs insupportables pour les riverains !!
    Si la cité en est au moyen-âge, c’est que le président de l’agglo est un roi fainéant !!

  2. Laurence dit :

    J’habite à Saint Jean de la Ruelle à proximité de la Chilesse. Suivant la direction des vents, nous subissons des odeurs insupportable. Les services de l’Agglo nous ont précisé que le bassin d’orage avait un dispositif pour réduire les odeurs…
    S’il n’y en avait pas, j’imagine même pas.
    C’est une honte de voir (de sentir) ça de nos jours!!!

  3. François dit :

    Monsieur, je suis allé ce week-end à la découverte des sites que vous avez signalé. C’est totalement incroyable de voir cela de nos jours. J’ai trouvé hier la bouche d’égoût toujours ouverte ! Je ne sais quand l’aviez vu la première fois, mais ça fait quasiment 2 semaines depuis la publication de votre article !!
    Votre association va t’elle manifester? je me joindrai à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.