Eryngium alpinum L. ( Panicaut des Alpes )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Le Panicaut des Alpes (Eryngium alpinum L.)

Le Panicaut des Alpes (Eryngium alpinum L.)

Nom : Eryngium alpinum L. ( Reine des Alpes )

Autre(s) nom(s) :
Etoiles des Alpes, Panicaut des Alpes.

Famille : APIACEAE

Floraison : Juin – Juillet

Forme biologique :
Hémicryptophyte.

Protection :
– Convention de Berne (relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe)
– Directive 92/43/EEC (Directive européenne Habitats-Faune-Flore) Annexe II,IV,V
– Liste des espèces végétales protégées sur l’ensemble du territoire français métropolitain Article 1
– Liste rouge européenne IUCN 2012 NT
– Liste rouge française IUCN 2012 NT

Description :
Sa hauteur varie de 30 à plus de 80 cm. Les feuilles basales vertes sont en forme de coeur et sont dentées. Elles ont un long pétiole. Les feuilles supérieures sont très découpées et aussi dentées. A l’extrémité de la tige, peuvent se développer deux ou trois ombelles. Alors que les bractées sont bleuâtres, les fleurs sont blanches et petites. Ce n’est qu’à partir de la quatrième année que la plante fleurit!

Usages / particularités :
D’une rare beauté, elle a été longtemps prélevée pour être replanter. Elle est donc aujourd’hui menacée de disparition.

Le Panicaut des Alpes (Eryngium alpinum L.)

Le Panicaut des Alpes (Eryngium alpinum L.)

Répartition française :
On peut la rencontrer en Isère, en Savoie, en Haute-Savoie, dans les Hautes-Alpes, les Alpes-de-Haute-Provence et en Alpes-Maritimes (Haut Var). On peut la trouver dans les prairies subalpines.

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Ain, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Hautes-Alpes, Haute-Savoie, Isère, Jura, Savoie.

Répartition de Eryngium alpinum L. ( Panicaut des Alpes )

Répartition de Eryngium alpinum L. ( Panicaut des Alpes )

Répartition mondiale :
Il s’agit d’une Endémique alpine.

Ecologie :
On la retrouve dans les prairies de fauche, les mégaphorbiaies ou dans les mélézins clairs. Elle affectionne plus particulièrement les terrains frais et humides essentiellement calcaires.

Phytosociologie :

Alliance Ordre Classe
Adenostylion alliariae Adenostyletalia alliariae Mulgedio alpini-Aconitetea variegati
Communautés méso-hygrophiles, plutôt sciaphiles. Communautés méso-hygrophiles, à dominance de phorbes. Végétations de hautes herbes des montagnes et régions boréales de l’Europe occidentale, principalement subalpines mais transgressant dans l’étage montagnard.
Alliance Ordre Classe
Alnion viridis Alnetalia viridis Betulo carpaticae-Alnetea viridis
Aulnaies-saulaies des versants frais et bords de ruisseaux. Végétation arbustive de l’étage subalpin, généralement méso-hygrophile.
Alliance Ordre Classe
Caricion ferrugineae Seslerietalia caeruleae Festuco-Seslerietea caeruleae
Communautés méso-hygrophiles du Jura et des Alpes. Communautés montagnardes, subalpines et alpines des massifs européens. Pelouses calcicoles nordiques et orophiles.
Alliance Ordre Classe
Piceion excelsae Piceetalia excelsae Vaccinio myrtilli-Piceetea abietis
Communautés des Alpes, des Pyrénées et du Jura, plus sporadiques dans les Vosges. Pessières, sapinières, pessières-sapinières des sols très acides, du subalpin inférieur et en îlots montagnards. Forêts résineuses acidiphiles circumboréales, sur sol oligotrophe.
Alliance Ordre Classe
Triseto flavescentis-Polygonion bistortae Arrhenatheretalia elatioris Arrhenatheretea elatioris
Communautés fauchées montagnardes et subalpines. Prairies principalement fauchées. Végétation prairiale, plus rarement de pelouses, mésophile ou mésohygrophile, mésotrophe à eutrophe.

Bibliographie :

  • Flore de France ; H. Coste ; Librairie des sciences et des Arts 1937
Ce contenu a été publié dans Fiche de plantes, Protection nationale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.