Inventaire de la flore de l’île Arrault (Orléans)

Le secteur de l’île Arrault à Orléans constitue une part non négligeable de la biodiversité subsistant sur la commune d’Orléans. Pourtant, cette biodiversité est menacée depuis plusieurs années par des projets d’urbanisation. Le dernier en date est l’implantation à proximité de l’Arena, un vaste complexe sportif qui servirait essentiellement à une équipe professionnelle de basket… Le projet est si pharaonique que l’on prévoit entre 5000 et 10000 visiteurs pour assister aux matchs. Le site se trouve à proximité d’une zone Natura 2000 ainsi que de la Loire qui est classée au patrimoine de l’UNESCO.

L’association de défense de l’île Arrault œuvre pour défendre ces derniers espaces naturels de l’Agglomération orléanaise. Le lieu abrite 33 espèces d’oiseaux ainsi que le castor d’Europe. J’ai souhaité participé à un inventaire de la flore sur cet espace. A l’heure actuelle, nous comptabilisons déjà plus de 190 espèces… l’inventaire devra être complété aux printemps. Vous pouvez dès maintenant avoir un aperçu en couleur de celui-ci :

Voici l’inventaire de la flore de l’île Arrault (Orléans)

Accomplir ce projet serait porter gravement atteinte à la biodiversité dans la commune d’Orléans ainsi que la Loire! Déjà que cette dernière est mal menée par les rejets d’eaux usées quotidiennes de l’agglomération orléanaise…

La zone abrite la pulicaire commune (Pulicaria vulgaris) protégée nationalement ou encore la rare (dans le Loiret) cardère poilue (Dipsacus pilosus).

Voici les communes où cette dernière est recensée depuis 2000 (Données du Conservatoire botanique) :

BEAULIEU-SUR-LOIRE 2006 1
DORDIVES 2000 4
FERRIERES-EN-GATINAIS 2006 2
FONTENAY-SUR-LOING 2001 2
MARDIE 2001 1
MONTBOUY 2010 2
NARGIS 2000 2
ORLEANS 2011 3
YEVRE-LA-VILLE 2005 2

Dipsacus pilosus

Dipsacus pilosus

Pulicaria vulgaris

Pulicaria vulgaris

Ce contenu a été publié dans Contempler, Flore de l'île Arrault (Orléans), La Loire, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.