Acer campestre L. ( Érable )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Acer campestre L. ( Érable )

Acer campestre L. ( Érable )

Nom : Acer campestre L. ( Érable )

Autre(s) nom(s) :
Acéraille, Érable champêtre.

Famille : SAPINDACEAE

Floraison : Avril – Mai

Forme biologique :
Phanérophyte.

Description dans la flore de Coste :
Arbre assez élevé, à écorce crevassée-subéreuse ; feuilles assez petites, un peu fermes, vertes sur les deux faces, pubescentes surtout en dessous, en coeur à la base, à 5 lobes sinués-lobés, obtus ou subaigus, séparés par des sinus profonds, à angles aigus un peu émoussés au sommet ; fleurs d’un vert jaunâtre, paraissant avec les feuilles, en corymbes rameux, dressés, subsessiles ; pédicelles, sépales et pétales velus ; filets des étamines glabres ; samares pubescentes ou glabres, à coques peu renflées, lisses, à ailes étalées horizontalement, non rétrécies à la base.

Usages / particularités :
C’est un bois très dur. Il s’agit d’un très bon combustible de chauffage. Son bois est utilisé en lutherie.

Répartition française :
Elle est présente dans toute la France en dessous de 1500 mètres.

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Ain, Aisne, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardennes, Ariège, Aube, Aveyron, Bas-Rhin, Bouches-du-Rhône, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Côte-d’Or, Côtes-d’Armor, Creuse, Deux-Sèvres, Dordogne, Doubs, Drôme, Essonne, Eure, Eure-et-Loir, Finistère, Gers, Gironde, Haute-Loire, Haute-Marne, Hautes-Alpes, Haute-Saône, Haute-Savoie, Hautes-Pyrénées, Haute-Vienne, Haut-Rhin, Hauts-de-Seine, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Landes, Loire-Atlantique, Loiret, Loir-et-Cher, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Paris, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Saône-et-Loire, Sarthe, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Seine-Saint-Denis, Somme, Tarn-et-Garonne, Territoire-de-Belfort, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Var, Vaucluse, Vendée, Vienne, Vosges, Yonne, Yvelines.

Répartition de Acer campestre L. ( Érable )

Répartition de Acer campestre L. ( Érable )

Acer campestre L. ( Érable )

Acer campestre L. ( Érable )

Ecologie :
Elle se trouve sur des sols neutres à calcaires assez frais et riches.

Phytosociologie :

Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Alnion incanae Alno glutinosae-Ulmenalia minoris Populetalia albae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés de l’Europe tempérée. Communautés riveraines non marécageuses. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Carpinion betuli Carpino betuli-Fagenalia sylvaticae Fagetalia sylvaticae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés sur sols plus ressuyés mais sans déficit hydrique marqué. Communautés planitiaires à collinéennes mésohygroclines à xéroclines, acidiclines à calcicoles. Communautés collinéennes et montagnardes, acidiclines à calcicoles, non thermophiles. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Polysticho setiferi-Fraxinion excelsioris Carpino betuli-Fagenalia sylvaticae Fagetalia sylvaticae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés de ravins ou de versants très pentus. Communautés planitiaires à collinéennes mésohygroclines à xéroclines, acidiclines à calcicoles. Communautés collinéennes et montagnardes, acidiclines à calcicoles, non thermophiles. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Ordre Classe
Prunetalia spinosae Crataego monogynae-Prunetea spinosae
Communautés arbustives non dunaires, des sols carbonatés ou plus ou moins désaturés. Végétation principalement européenne de manteaux arbustifs, fruticées et haies. Nota : diverses communautés dominées par des Rubus (spp.), non encore étudiées en France, ne sont pas intégrées à la présente classification.
Classe
Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Tilion platyphylli Cephalanthero rubrae-Fagenalia sylvaticae Fagetalia sylvaticae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés xérophiles, sur éboulis grossiers. Communautés collinéennes et montagnardes, (thermo) xéro-, mésoxérophiles, calcaricoles à calcicoles. Communautés collinéennes et montagnardes, acidiclines à calcicoles, non thermophiles. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.

Taxonomie :
Acer campestre L. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Acer affine Opiz
– Acer austriacum Tratt.
– Acer bedoi Borbás
– Acer campestre L. subsp. campestre
– Acer heterotoma Borbás
– Acer microcarpon Opiz
– Acer molle Opiz
– Acer polycarpon Opiz
– Acer praecox Opiz
– Acer suberosum Dumort.
– Acer sylvestre Wender.
– Acer tauschianum Opiz
– Acer tomentosum Kitt.
– Acer trattinickii Pohl
– Acer vulgare Borkh.
– Acer wondracekii Opiz
– Euacer campestre (L.) Opiz

Sous-espèces ou variétés :
– Acer campestre L. var. campestre
– Acer campestre var. hebecarpum DC.

Ce contenu a été publié dans Fiche partielle de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.