Viburnum opulus L. ( Viorne obier )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Viburnum opulus L. ( Viorne obier )

Viburnum opulus L. ( Viorne obier )

Nom : Viburnum opulus L. ( Viorne obier )

Autre(s) nom(s) :
Sureau d’eau, Viorne aquatique.

Famille : ADOXACEAE

Floraison : Mai – Juin

Description dans la flore de Coste :
Arbrisseau de 2-4 mètres, à rameaux fragiles, glabres, d’un gris blanchâtre ; feuilles caduques, minces, légèrement pubescentes en dessous, largement ovales, à 3 5 lobes sinués-dentés, aigus ; pétiole allongé, glabre, muni à la base de stipules linéaires ; corymbes assez longuement pédoncules, peu serrés ; fleurs blanches, inodores, les centrales petites et régulières, les extérieures bien plus grandes, rayonnantes, à lobes inégaux, stériles ; baies globuleuses, d’un rouge vif à la maturité.

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Ain, Aisne, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardennes, Aube, Aveyron, Bas-Rhin, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Côte-d’Or, Côtes-d’Armor, Creuse, Deux-Sèvres, Dordogne, Doubs, Essonne, Eure, Eure-et-Loir, Finistère, Gironde, Haute-Loire, Haute-Marne, Hautes-Alpes, Haute-Saône, Haute-Savoie, Haute-Vienne, Haut-Rhin, Hauts-de-Seine, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Landes, Loire-Atlantique, Loiret, Loir-et-Cher, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Paris, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Saône-et-Loire, Sarthe, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Seine-Saint-Denis, Somme, Tarn, Tarn-et-Garonne, Territoire-de-Belfort, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Var, Vaucluse, Vendée, Vienne, Vosges, Yonne, Yvelines.

Répartition de Viburnum opulus L. ( Viorne obier )

Répartition de Viburnum opulus L. ( Viorne obier )


Phytosociologie :

Sous-alliance Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Alnenion glutinoso-incanae Alnion incanae Alno glutinosae-Ulmenalia minoris Populetalia albae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés des bords de ruisseaux et torrents, jusqu’à ceux des rivières à eaux lentes. Communautés de l’Europe tempérée. Communautés riveraines non marécageuses. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Alnion incanae Alno glutinosae-Ulmenalia minoris Populetalia albae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés de l’Europe tempérée. Communautés riveraines non marécageuses. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Ordre Classe
Salici cinereae-Rhamnion catharticae Prunetalia spinosae Crataego monogynae-Prunetea spinosae
Communautés de manteaux, fruticées, haies plus ou moins mésohygrophiles des lits majeurs inondables des rivières. Communautés arbustives non dunaires, des sols carbonatés ou plus ou moins désaturés. Végétation principalement européenne de manteaux arbustifs, fruticées et haies. Nota : diverses communautés dominées par des Rubus (spp.), non encore étudiées en France, ne sont pas intégrées à la présente classification.

Taxonomie :
Viburnum opulus L. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Opulus glandulosus Moench
– Opulus lobatofolia Gilib.
– Opulus palustris Gray
– Opulus rosea Schur
– Opulus vulgaris Borkh.
– Viburnum glandulosum Salisb.
– Viburnum lobatum Lam.

Sous-espèces ou variétés :
– Viburnum opulus cv. Roseum

Ce contenu a été publié dans Fiche partielle de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.