Doronicum pardalianches L. ( Doronic à feuilles cordées )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Doronicum pardalianches L. ( Doronic à feuilles cordées )

Doronicum pardalianches L. ( Doronic à feuilles cordées )

Nom : Doronicum pardalianches L. ( Doronic à feuilles cordées )

Autre(s) nom(s) :
Doronic à feuilles cordées, Doronic à feuilles en cœur, Doronic étrangle-panthère, Doronic panthère, Herbe aux panthères.

Famille : ASTERACEAE

Floraison : Mai – Juillet

Forme biologique :
Géophyte.

Protection :
– Liste des espèces végétales protégées en région Alsace Article 1 (1993)
– Liste des espèces végétales protégées en région Limousin Article 1 (1989)
– Liste des espèces végétales protégées en région Lorraine Article 1 (1994)
– Liste des espèces végétales protégées en région Poitou-Charentes Article 1 (1988)

Description dans la flore de Coste :
Plante vivace. Racine tuberculeuse, stolonifère. Tige de 40 à 80 cm dressée, rameuse, quelquefois simple, pubescente. Feuilles espacées, dentées, pubescentes, les basilaires sont cordées à la base, alors que les caulinaires embrassent la tige par deux oreillettes.
Bois montagneux : Normandie, Vosges, Jura, Bugey, Forez, Plateau central, Cévennes, Alpes, Pyrénées. – Espagne, Italie, Suisse, Europe centrale. = Juin-août. De l’Antiquité à la Renaissance, suspecté de receler un poison puissant propre à tuer les félins. Usages vulnéraires autrefois.

Répartition française :
L’espèce est présente en Normandie, dans l’Est de la France, en Bourgogne, dans le Massif Central, en Rhône-Alpes.

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Ain, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardèche, Aveyron, Bas-Rhin, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Corrèze, Creuse, Dordogne, Doubs, Drôme, Eure, Gard, Haute-Loire, Hautes-Alpes, Haute-Saône, Haute-Savoie, Haute-Vienne, Haut-Rhin, Isère, Loire, Lot, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Nièvre, Oise, Orne, Puy-de-Dôme, Rhône, Saône-et-Loire, Savoie, Seine-Maritime, Somme, Tarn, Tarn-et-Garonne, Var, Vienne, Vosges, Yonne.

Répartition de Doronicum pardalianches L. ( Doronic à feuilles cordées )

Répartition de Doronicum pardalianches L. ( Doronic à feuilles cordées )


Ecologie :
Il s’agit d’une espèce de demi-ombre. On la retrouve dans les sous-bois frais sur sol neutre ou faiblement acide.

Phytosociologie :

Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Carpinion betuli Carpino betuli-Fagenalia sylvaticae Fagetalia sylvaticae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés sur sols plus ressuyés mais sans déficit hydrique marqué. Communautés planitiaires à collinéennes mésohygroclines à xéroclines, acidiclines à calcicoles. Communautés collinéennes et montagnardes, acidiclines à calcicoles, non thermophiles. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Fraxino excelsioris-Quercion roboris Carpino betuli-Fagenalia sylvaticae Fagetalia sylvaticae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés des sols à bonne réserve hydrique. Communautés planitiaires à collinéennes mésohygroclines à xéroclines, acidiclines à calcicoles. Communautés collinéennes et montagnardes, acidiclines à calcicoles, non thermophiles. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Ordre Classe
Geo urbani-Alliarion petiolatae Galio aparines-Alliarietalia petiolatae Galio aparines-Urticetea dioicae
Communautés plus ou moins hygroclines, nitrophiles et sciaphiles. Communautés des sols bien alimentés en eau. Végétation d’ourlets nitrophiles des sols plus ou moins humides.

Taxonomie :
Doronicum pardalianches L. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Arnica scorpioides sensu Rouy
– Doronicum cordatum Lam.
– Doronicum cordifolium Stokes
– Doronicum emarginatum Legrand ex H.J.Coste
– Doronicum latifolium Bubani
– Doronicum macrophyllum Bernh.
– Doronicum matthioli Tausch ex Rchb.
– Doronicum procurrens Dumort.
– Doronicum romanum Garsault
– Doronicum scorpioides Lapeyr. ex Willk. & Lange
– Doronicum toxicarium Salisb.
– Senecio pardalianches (L.) E.H.L.Krause

Ce contenu a été publié dans Fiche partielle de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.