Tetragonolobus purpureus Moench ( Lotier pourpre )

Le lotier pourpre (Tetragonolobus purpureus Moench) fait partie de la famille des Fabacées (Fabaceae). Sa période de floraison s’étale de mars à juin. Ses autres noms communs sont le Pois-café, le pois asperge. Son nom vient du grec « tetragonos » qui veut dire « quadrangulaire » et de « lobos » qui veut dire « gousse ». C’est évidemment une allusion à la forme du fruit.

Tetragonolobus purpureus Moench à Sanary-sur-Mer en 2013

Tetragonolobus purpureus Moench à Sanary-sur-Mer en 2013


Répartition française :
L’espèce est présente uniquement dans le Var (Sanary-sur-Mer, Evenos, la Roquebrussanne, Cuers). Il a disparu des Bouches-du-Rhône et des Alpes-Maritimes où il était autrefois cultivé comme légume.

Ecologie :
Il est présent dans les cultures et bords des chemins.

Protection :
L’espèce est protégée dans la région Provence-Côte-d’Azur. Elle fait toutefois partie de la liste rouge de la Flore vasculaire de France métropolitaine publiée en 2012.

Tetragonolobus purpureus Moench à Sanary-sur-Mer en 2013

Tetragonolobus purpureus Moench à Sanary-sur-Mer en 2013


Description :
La hauteur de cette plante annuelle varie de 10 à 40 cm. La plante est velue. Les feuilles sont composées de folioles obovales-rhomboïdales. Leur pétiole comporte des stipules de forme ovale à lancéolée. Le calice comporte des dents pointus au moins aussi longues que le tube. La fleur est de couleur pourpre foncé. Le fruit est une gousse glabre comportant 4 ailes ondulées

Usage / Autres particularités :
Il est encore vendu à l’étranger comme légume. Les gousses sont récoltées pour être consommer comme les pois et haricots.

Tetragonolobus purpureus Moench à Sanary-sur-Mer en 2013

Tetragonolobus purpureus Moench à Sanary-sur-Mer en 2013


Taxonomie :
Tetragonolobus purpureus Moench a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 1.1, Tela Botanica) :
– Lotus tetragonolobus L.
– Tetragonolobus palaestinus H.S.Thomps.
– Tetragonolobus pseudopurpureus Uechtr.

Bibliographie :
– Les quatre flores de France – P. Fournier – Editions Lechevalier 1961
– Flore de France – H. Coste – Librairie des sciences et des Arts 1937
– Guide de la flore des Alpes-Martimes – Lionel Carles, Ludovic Thébault – Gilletta, Nice-Matin 2011
– Le Var et sa flore – Collectif – Naturalia Publications 2008

Ce contenu a été publié dans Fiche de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Tetragonolobus purpureus Moench ( Lotier pourpre )

  1. Bocquet dit :

    Bjr, où trouvez des graines de ce légume?
    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *