Klasea lycopifolia (Vill.) Á.Löve & D.Löve ( Serratule à feuilles de chanvre d’eau )

La Serratule à feuilles de chanvre d’eau (Klasea lycopifolia (Vill.) Á.Löve & D.Löve) fait partie de la famille des Astéracées (Asteraceae). Sa période de floraison s’étale de juin à août. Son autre nom commun est la Serratule à feuille de Lycope.

Klasea lycopifolia (Vill.) Á.Löve & D.Löve

Klasea lycopifolia (Vill.) Á.Löve & D.Löve

Répartition française :
En France, on retrouve cette espèce dans les départements suivants : les Hautes-Alpes (Chabestan, Montmaur, Ventavon), les Alpes-de-Haute-Provence (Peyroules), le Var (Trigance, Plan de Finiels à la Bastide, Comps-sur-Artuby) et les Alpes-Maritimes (Caussols, Bezaudin-les-Alpes, Andon).

Ecologie :
L’espèce évolue dans des milieux variés secs ou humides, essentiellement de prairies de fauche. Phytosociologie :
Arrhenaterion elatioris 6.0.1.0.1 Végétation prairiale mésophile ou mésohygrophile, mesotrophe à eutrophe collinéennes à submontagnardes.
Molinion caerulae 42.0.1.0.3 Prairies hygrophiles à mésohygrophiles sur sol paratourbeux basique, oligotrophe.
Filipendulo ulmariae-Petasition 28.0.3.0.2 Communautés montagnardes mésotrophes des dépressions sujettes à inondation phréatique, sur sol riche en matière organique.
Mesobromion erecti 26.0.2.0.3
Les prairies sont souvent fauchées avant que l’espèce ne parvienne à fructifier.

Protection :
L’espèce est protégée au niveau national.

Klasea lycopifolia (Vill.) Á.Löve & D.Löve

Klasea lycopifolia (Vill.) Á.Löve & D.Löve

Description :
La hauteur de cette plante vivace varie de 30 à 120 cm. Les feuilles basales sont longuement pétiolées. Elles sont de forme ovale et sont dentées. Elles se dessèchent à la floraison. Les feuilles caulinaires, bien présentes à la floraison, sont lyrées à pennatipartites. Ces feuilles sont pubescentes et possèdent des petites épines. La tige vers le haut est complètement nue : au somment se trouve un capitule unique. L’involucre est de forme globulaire et comporte de nombreuses bractées mucronées, vertes et luisantes qui se recouvrent les unes les autres. La couleur de la fleur est rose.
Elle peut se multiplier végétativement grâce aux stolons souterrains.

Klasea lycopifolia (Vill.) Á.Löve & D.Löve

Klasea lycopifolia (Vill.) Á.Löve & D.Löve

Taxonomie :
Klasea lycopifolia (Vill.) Á.Löve & D.Löve a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 1.1, Tela Botanica) :
– Serratula lycopifolia (Vill.) A.Kern.
– Carduus lycopifolius Vill.
– Carduus nitidus Waldst. & Kit.
– Klasea heterophylla (Desf.) Cass.
– Serratula heterophylla Desf.
– Serratula nitida (Waldst. & Kit.) Besser
– Serratula heterophylla Desf. ex Bonnier & Layens

Bibliographie :
Liste rouge de l’IUCN
– Mémento de la flore protégée des Alpes-Maritimes – Collectif – Editions du Cabri 2010
– Guide de la flore des Alpes-Martimes – Lionel Carles, Ludovic Thébault – Gilletta, Nice-Matin 2011
– La Flore des Alpes-Maritimes et de la Principauté de Monaco – Collectif – Naturalia Editions 2011
– Flore des Hautes-Alpes – Edouard Chas – Conservatoire botanique national alpin de Gap-Charance 1994
– Le Var et sa flore – Collectif – Naturalia Publications 2008

Ce contenu a été publié dans Fiche de plantes, Protection nationale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.