Pris en flagrant délit de rejets d’eaux usées en Loire !

Ce beau dimanche après-midi, nous sommes restés de longues minutes sans voix après avoir été témoins d’un rejet direct d’eaux usées en Loire. Il faut dire que nous nous sommes organisés depuis quelques jours pour surveiller différents points en bordure de Loire, après avoir passé notre temps à distribuer plus de 1200 tracts pour informer la population depuis 15 jours, sur les marchés, devant les stands de l’Agglo consacrés aux journées du développement durable à Orléans.
Jusqu’à présent, nous pensions que les rejets se produisaient uniquement les jours de pluies… et que des installations étaient défectueuses. Mais, ce beau dimanche après-midi, il n’y avait aucune raison mais aucune de voir un rejet d’eaux chargées en matières organiques, de lingettes et de serviettes higièniques!!! Le matin même, au même endroit, nous avons vu une eau claire même si le fond était constitué d’un tapis de lingettes. Nous avions repéré ce point noir à la Chapelle-Saint-Mesmin quelques jours avant :

Zone de rejet d'eaux usées de la Chapelle Saint-Mesmin

Zone de rejet d’eaux usées de la Chapelle Saint-Mesmin

Voici en images ce que nous avons pu observer : les vannes ont été ouvertes :

Ouverture des vannes !!

Ouverture des vannes !!

Observez maintenant le rejet d’eaux usées dans les eaux limpides et peu profondes de la Loire :

Nous sommes sans mot de longues minutes, complètement catastrophés

Nous sommes sans mot de longues minutes, complètement catastrophés

Voici un agrandissement de la zone de mélange des eaux :

Mélange des eaux

Mélange des eaux

Plus haut, un local sous terre génère un bruit de moteur et on entend l’eau couler en grande quantité :

Bruits de moteur et d'écoulement d'eaux

Bruits de moteur et d’écoulement d’eaux

Quelles conclusions pouvons-nous tirer de ce rejet ?
1/Il est clair désormais qu’il n’existe pas qu’un seul point noir dans l’Agglomération orléanaise.
2/ On ne peut ici invoquer que des eaux usées se retrouvent dans le réseau d’eaux pluviales après un épisode de pluies : Il n’a pas plu depuis plusieurs jours !
3/ Il s’agit d’une opération soit volontaire, soit automatique de rejets d’eaux usées en Loire.

Se posent évidemment d’autres questions dont nous n’avons pas la réponse :
1/ Pourquoi de tels rejets ?
2/ La canalisation reliant Orléans à la station d’épuration de la Chapelle Saint-Mesmin est-elle suffisamment dimensionnée ?
3/ N’est-elle pas endommagée en plusieurs endroits ?
4/ S’il s’agit d’une conduite d’eaux pluviales, que font des eaux usées dans celle-ci ?

Ce qui est certain, c’est que l’Agglomération a parfaitement conscience des problèmes car des opérations de nettoyage ont lieu règulièrement sur les différentes zones d’évacuation d’eaux pluviales. La mairie de Saint-Jean-de-la-Ruelle nous a confirmé que c’était bien le personnel de l’Agglo et non la commune qui nettoyait les grilles remplies de lingettes de l’évacuation de la Chilesse.

Nous allons continuer notre surveillance, nos investigations. Nous consacrerons encore notre temps à informer la population. Nous comptons dans les prochains jours nous inviter sur le parcours de la Loire à vélo pour informer les touristes de cette tragédie. A ce jour, voici les interlocuteurs que nous avons alertés :
1/ L’Agglo (envoi d’un courrier + contact web) –> pas de réponse
2/ Mairie d’Orléans (contact web) –> pas de réponse
3/ Jean-Philippe GRAND, conseiller régional et conseil municipal d’Orléans (contact web) –> Envoi d’un courrier à l’Agglo, a obtenu une réponse, souhaite en rester là. Il nous soutiendra lorsque nous percerons dans les medias.
4/ Mairie de Saint-Jean-de-la-Ruelle (contact web + contact de monsieur GRAND) –> Monsieur LAVAL suit le dossier avec attention.
5/ Madame Leveleux-Texeira (discussion sur un marché) –> a contacté les élus d’opposition –> considèrent que l’Agglo a apporté une réponse.
6/ Conseil Régional (contact web) –> Réponse du service biodiversité : il s’agit de la responsabilité de l’Agglo
7/ Madame Pascal Rossler, Conseillère régionale, ancienne connaissance de Loiret Nature Environnement (contact Email) –> aucune réponse
8/ Monsieur Herpin, Secrétaire d’Europe Ecologie – Les Verts Orléanais (contact web) –> suit le dossier avec attention
9/ Loiret Nature Environnement (contact web) –> l’association a envoyé un courrier à l’Agglo
10/ Greenpeace (contact web) –> n’a pas les effectifs nécessaires et de campagnes en rapport pour intervenir.
11/ Good Planet (Arthus-Bertrand) (contact web) –> n’a pas les effectifs nécessaires.
12/ Fondation pour l’Homme et la Nature (ex Nicolas Hulot) (contact web) –> n’a pas les effectifs et renvoie vers France Nature Environnement
13/ France nature Environnement (contact Web) –> aucune réponse
14/ le WWF (contact Web) –> aucune réponse
15/ Cyrille Deshaye du WWF (contact email) –> aucune réponse
16/ Martin Arnould du WWF (contact email) –> aucune réponse
17/ Loire Nature (site) (contact Web) –> aucune réponse
18/ SOS Loire Vivante (contact Web) –> aucune réponse
19/ Association Loire Sauvage –> un message d’encouragement
20/ La Tribune d’Orléans –> quatre lignes sur le sujet publiées en mars.
21/ La République du Centre –> Rien de publié à ce jour
22/ France 3 Ile de France-Centre –> redirection vers la rédaction de France 3 Centre –> en attente d’une réponse depuis plusieurs semaines
23/ Nature Centre (Contact Web) –> Pas de réponse
24/ Le conservatoire à Orléans (Contact Web) –> Pas de réponse
25/ La Ligue de Protection des Oiseaux (contact Web et lettre) –> Réponse : nous transférons à notre département spécialisé Loire
26/ La Mission Val-De-Loire (contact Web) –> Pas de réponse

Ce contenu a été publié dans Dossier rejets d'eaux usées en Loire, La Loire, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.