Asperula cynanchica L. ( Herbe à l’esquinancie )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Asperula cynanchica L. ( Herbe à l'esquinancie )

Asperula cynanchica L. ( Herbe à l’esquinancie )

Nom : Asperula cynanchica L. ( Herbe à l’esquinancie )

Autre(s) nom(s) :
Herbe à l’esquinancie.

Famille : RUBIACEAE

Floraison : Juin – Septembre

Description dans la flore de Coste :
Plante vivace de 20-40 cm, glabre, ne noircissant pas, à souche épaisse, non rampante ; tiges nombreuses, grêles, couchées-diffuses, quadrangulaires, lisses, rameuses ; feuilles verticillées par 4, linéaires-sétacées, inégales ; fleurs rosées, subsessiles, en petites fascicules disposés en panicule lâche et diffuse ; bractées lancéolées en alêne ; corolle en entonnoir, un peu rude en dehors, à tube à peine plus long que le limbe ; fruits glabres, finement tuberculeux. Polymorphe.

Asperula cynanchica L. ( Herbe à l'esquinancie )

Asperula cynanchica L. ( Herbe à l’esquinancie )

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Ain, Aisne, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardennes, Ariège, Aube, Aude, Aveyron, Bas-Rhin, Bouches-du-Rhône, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Côte-d’Or, Deux-Sèvres, Dordogne, Doubs, Essonne, Eure, Eure-et-Loir, Finistère, Gironde, Haute-Garonne, Haute-Loire, Haute-Marne, Hautes-Alpes, Haute-Saône, Haute-Savoie, Hautes-Pyrénées, Haut-Rhin, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Landes, Loire-Atlantique, Loiret, Loir-et-Cher, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Pyrénées-Orientales, Saône-et-Loire, Sarthe, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Somme, Tarn, Tarn-et-Garonne, Territoire-de-Belfort, Val-d’Oise, Var, Vaucluse, Vendée, Vienne, Vosges, Yonne, Yvelines.

Répartition d'Asperula cynanchica L. ( Herbe à l'esquinancie )

Répartition d’Asperula cynanchica L. ( Herbe à l’esquinancie )

Phytosociologie :

Alliance Ordre Classe
Euphorbio portandlicae-Helichrysion staechadis Artemisio lloydii-Koelerietalia albescentis Koelerio glaucae-Corynephoretea canescentis
Communautés cantabro-atlantiques à méso-méditerranéennes occidentales, parsemées de chaméphytes et souvent riches en Bryophytes. Communautés des arrière-dunes atlantiques fixées, sur sables plus ou moins calcaires et sans saupoudrage important d’arènes. Pelouses pionnières, à dominance d’hémicryptophytes (plus ou moins riches en annuelles), atlantiques à médioeuropéennes, sur sables plus ou moins stabilisés.
Classe
Festuco valesiacae-Brometea erecti
Pelouses à dominance d’hémicryptophytes, parfois landines et garrigues sous climat subméditerranéen, xérophiles à mésoxérophiles, collinéennes à montagnardes, européennes et ouest-sibériennes, surtout sur substrats carbonatés ou basiques.
Alliance Ordre Classe
Koelerion albescentis Artemisio lloydii-Koelerietalia albescentis Koelerio glaucae-Corynephoretea canescentis
Communautés atlantiques à nord-atlantiques, généralement à tapis bryo-lichénique important. Communautés des arrière-dunes atlantiques fixées, sur sables plus ou moins calcaires et sans saupoudrage important d’arènes. Pelouses pionnières, à dominance d’hémicryptophytes (plus ou moins riches en annuelles), atlantiques à médioeuropéennes, sur sables plus ou moins stabilisés.
Alliance Ordre Classe
Mesobromion erecti Brometalia erecti Festuco valesiacae-Brometea erecti
Communautés subatlantiques à atlantiques, mésoxérophiles à xérophiles. Communautés atlantiques à subatlantiques. Pelouses à dominance d’hémicryptophytes, parfois landines et garrigues sous climat subméditerranéen, xérophiles à mésoxérophiles, collinéennes à montagnardes, européennes et ouest-sibériennes, surtout sur substrats carbonatés ou basiques.

Taxonomie :
Asperula cynanchica L. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Asperula cauviniae N.H.F.Desp.

Sous-espèces ou variétés :
– Asperula cynanchica L. subsp. cynanchica
– Asperula cynanchica n-subsp. jordanii (Perrier & Songeon) B.Bock
– Asperula cynanchica subsp. occidentalis (Rouy) Stace
– Asperula cynanchica subsp. oreophila (Briq.) J.M.Tison
– Asperula cynanchica subsp. pyrenaica (L.) Nyman

Bibliographie :

  • Atlas de la flore d’Auvergne ; P. Antonetti, E. Brugel, F. Kessler, J-P. Barbe, M. Tort ; Editions Biotope 2006
  • Atlas de la flore de sauvage de Seine-et-Marne ; S. Filoche, F. Perriat, J. Moret, F. Hendoux ; Librairie des musées 2010
  • Atlas de la flore des Hautes-Alpes ; E. Chas ; Conservatoire botanique national alpin de Gap-Charance 1994
  • Atlas de la flore sauvage de Bourgogne ; O. Bardet, E. Fédoroff, G. Causse, J. Moret ; Editions Biotope 2008
  • Atlas de la flore sauvage du département de la Sarthe ; G. Hunault, J. Moret ; Editions Biotope 2009
  • Atlas de la flore sauvage du département de l’Essonne ; G. Arnal, J. Guittet ; Editions Biotope 2004
  • Atlas de la flore sauvage du département d’Eure-et-Loir ; R. Dupré, P. Boudier, P. Delahaye, M. Joly, J. Cordier, J. Moret ; Editions Biotope 2009
  • Atlas de la flore sauvage du département du Loiret ; D. Pujol, J. Cordier, J. Moret ; Editions Biotope 2008
  • Atlas floristique de la Loire-Atlantique et de la Vendée ; P. Dupont ; Editions Siloë 2001
  • Flora helvetica ; K. Lauber, G. Wagner, A. Gigax, E. Geller ; Editions Belin 2012
  • Flore de Dordogne ; B. Bédé ; Société botanique du Périgord 2011
  • Flore de France ; H. Coste ; Librairie des sciences et des Arts 1937
  • Flore d’Ile de France ; P. Jauzein, O. Nawrot ; Editions Quae 2011
  • Flore d’Ile de France – clés de détermination, taxonomie et statuts ; P. Jauzein, O. Nawrot ; Editions Quae 2013
  • Flore vasculaire de Basse-Normandie ; M. Provost ; Presses universitaires de Caen 1998
  • Guide de la flore de Haute-Loire Tome 1 et 2 ; M. Tort, P. Antonetti, B. Belin, R. Portal ; Editions Jeanne d’Arc 2010
  • Guide de la flore des Alpes-Maritimes, du Mercantour à la Méditerranée ; L. Carles, L. Thébault ; Giletta Nice-Matin 2010
  • La flore d’Ille et vilaine ; L. Diard ; Editions Siloë 2005
  • La flore du département de Vaucluse ; B. Girerd ; Editions Barthélémy 1993
  • La flore du Finistère ; E. Quéré, S. Magnanon, R. Ragot, L. Gager, F. Hardy ; Editions Siloë 2009
  • La flore du Morbihan ; G. Rivière ; Editions Siloë 2007
  • Les quatre flores de France ; P. Fournier ; Editions Lechevalier 1961
  • Nouvelle flore de la Belgique, du G.-D. de Luxembourg, du Nord de la France et des régions voisines (5ème édition) ; J. Lambinon, L. Delvosalle, J. Duvigneaud ; Edition du jardin botanique national de Belgique 2008
  • Plantes et végétation en Limousin, atlas de la flore vasculaire ; E. Brugel, L. Brunerye, A. Vilks ; Espaces naturels du Limousin 2001
Ce contenu a été publié dans Fiche de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.