Sesleria cylindrica (Balb.) DC. ( Seslérie cylindrique )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Sesleria cylindrica (Balb.) DC. ( Seslérie cylindrique )

Sesleria cylindrica (Balb.) DC. ( Seslérie cylindrique )

Nom : Sesleria cylindrica (Balb.) DC. ( Seslérie cylindrique )

Autre(s) nom(s) :
Seslérie argentée, Seslérie cylindrique.

Famille : POACEAE

Floraison : Mai – Août

Description dans la flore de Coste :
Plante vivace de 30-80 cm, glabre, à souche épaisse rampante stolonifère ; tige robuste, dressée, feuillée, nue au sommet ; feuilles allongées, larges de 4 6 mm très aiguës, mucronées ; ligule courte, tronquée, lacérée ; panicule spiciforme cylindrique, longue de 4-7 cm, large de 1 cm environ, dense, blanche ou violacée, à rameaux portant 3-6 épillets longs de 6 mm ; bractées larges ; glumes lancéolées-aristées, égalant à peu près les fleurs ; glumelle inférieure à deux dents et à trois arêtes, la médiane plus longue ; ovaire velu au sommet.

Sesleria cylindrica (Balb.) DC. ( Seslérie cylindrique )

Sesleria cylindrica (Balb.) DC. ( Seslérie cylindrique )

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Var.

Répartition de Sesleria cylindrica (Balb.) DC. ( Seslérie cylindrique )

Répartition de Sesleria cylindrica (Balb.) DC. ( Seslérie cylindrique )

Répartition mondiale :
L’espèce est présente dans le sud de l’Europe, en Afrique du Nord et en Asie mineure.

Taxonomie :
Sesleria cylindrica (Balb.) DC. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Cynosurus cylindricus Balb.
– Festuca argentea Savi
– Phleum autumnale Scop.
– Sesleria alba Sm.
– Sesleria argentea (Savi) Savi
– Sesleria argentea subsp. cylindrica (Balb.) P.Fourn.

Bibliographie :

  • Flore de France ; H. Coste ; Librairie des sciences et des Arts 1937
  • Guide de la flore des Alpes-Maritimes, du Mercantour à la Méditerranée ; L. Carles, L. Thébault ; Giletta Nice-Matin 2010
  • Les quatre flores de France ; P. Fournier ; Editions Lechevalier 1961
Ce contenu a été publié dans Fiche de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.