Malcolmia maritima (L.) R.Br. ( Giroflée de Mahon )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Malcolmia maritima (L.) R.Br. ( Giroflée de Mahon )

Malcolmia maritima (L.) R.Br. ( Giroflée de Mahon )

Nom : Malcolmia maritima (L.) R.Br. ( Giroflée de Mahon )

Autre(s) nom(s) :
Giroflée de Mahon.

Famille : BRASSICACEAE

Floraison : Mai – Juin

Description dans la flore de Coste :
Plante annuelle, d’un vert cendré ; tige de 10-30 cm, dressée, flexueuse, à rameaux étalés-dressés ; feuilles obovales ou oblongues, entières ou dentelées ; fleurs violettes, grandes ; sépales latéraux bossus à la base, 3-4 fois plus longs que le pédicelle ; pétales obovales, à limbe plus court que l’onglet ; style allongé, persistant, à lames du stigmate atteignant presque sa base; grappe fructifère lâche, flexueuse ; siliques grêles, droites ou arquées, à cloison mince, à poils en navette.

Malcolmia maritima (L.) R.Br. ( Giroflée de Mahon )

Malcolmia maritima (L.) R.Br. ( Giroflée de Mahon )

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Ille-et-Vilaine, Var.

Répartition de Malcolmia maritima (L.) R.Br. ( Giroflée de Mahon )

Répartition de Malcolmia maritima (L.) R.Br. ( Giroflée de Mahon )

Répartition mondiale :
On la retrouve au sud de l’Europe.

Taxonomie :
Malcolmia maritima (L.) R.Br. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Cheiranthus maritimus L.
– Crucifera malcolmia (L.) E.H.L.Krause
– Hesperis maritima (L.) Desf.
– Hesperis maritima Lam.
– Wilckia maritima (L.) Halácsy

Bibliographie :

  • Flore de France ; H. Coste ; Librairie des sciences et des Arts 1937
  • Guide de la flore des Alpes-Maritimes, du Mercantour à la Méditerranée ; L. Carles, L. Thébault ; Giletta Nice-Matin 2010
  • La flore d’Ille et vilaine ; L. Diard ; Editions Siloë 2005
  • Les quatre flores de France ; P. Fournier ; Editions Lechevalier 1961
  • Nouvelle flore de la Belgique, du G.-D. de Luxembourg, du Nord de la France et des régions voisines (5ème édition) ; J. Lambinon, L. Delvosalle, J. Duvigneaud ; Edition du jardin botanique national de Belgique 2008
Ce contenu a été publié dans Fiche de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.