Logfia minima (Sm.) Dumort. ( Cotonnière naine )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Logfia minima (Sm.) Dumort. ( Cotonnière naine )

Logfia minima (Sm.) Dumort. ( Cotonnière naine )

Nom : Logfia minima (Sm.) Dumort. ( Cotonnière naine )

Autre(s) nom(s) :
Gnaphale nain.

Famille : ASTERACEAE

Floraison : Juin – Août

Protection :
– Liste des espèces végétales protégées en région Rhône-Alpes Article 5 (1990)

Description dans la flore de Coste :
Plante annuelle, brièvement soyeuse ; tige de 10-25 cm, dressée, grêle, rameuse, à rameaux étalés-dressés, simples ou dichotomes ; feuilles rapprochées, dressées-appliquées contre la tige, linéaires-lancéolées, aiguës ; involucre à folioles non cuspidées, linéaires-lancéolées, velues sur le dos, scarieuses, glabres et obtuses au sommet, les extérieures carénées ; capitules petites, ovoïdes-coniques à 5 angles obtus très prononcés, sessiles, au nombre de 3-7, en glomérules latéraux et terminaux, environ moitié moins gros que dans F. arvensis; feuilles bractéoles plus courtes que les glomérules.

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Aisne, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardèche, Ardennes, Aube, Aude, Aveyron, Bas-Rhin, Bouches-du-Rhône, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Côte-d’Or, Côtes-d’Armor, Creuse, Deux-Sèvres, Dordogne, Essonne, Eure, Eure-et-Loir, Finistère, Haute-Loire, Haute-Marne, Hautes-Alpes, Haute-Savoie, Haute-Vienne, Haut-Rhin, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Loire, Loire-Atlantique, Loiret, Loir-et-Cher, Lot, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Mayenne, Morbihan, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Pas-de-Calais, Saône-et-Loire, Sarthe, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Somme, Val-d’Oise, Var, Vaucluse, Vendée, Vienne, Yonne, Yvelines.

Répartition de Logfia minima (Sm.) Dumort. ( Cotonnière naine )

Répartition de Logfia minima (Sm.) Dumort. ( Cotonnière naine )

Phytosociologie :

Alliance Ordre Classe
Corynephorion canescentis Corynephoretalia canescentis Koelerio glaucae-Corynephoretea canescentis
Communautés des sables souvent mobiles acides ou décalcifiés, ainsi que des arènes granitiques ; rares et dispersées en France. Communautés très ouvertes de l’intérieur des terres, souvent riches en Lichens et Bryophytes. Pelouses pionnières, à dominance d’hémicryptophytes (plus ou moins riches en annuelles), atlantiques à médioeuropéennes, sur sables plus ou moins stabilisés.
Alliance Ordre Classe
Sedion anglici Sedo albi-Scleranthetalia biennis Sedo albi-Scleranthetea biennis
Communautés atlantiques (surtout Massif armoricain). Communautés silicicoles. Végétation pionnière à dominance de vivaces (souvent crassulescentes) de dalles rocheuses plus ou moins horizontales, atlantique à médioeuropéenne, souvent montagnarde.
Alliance Ordre Classe
Thero-Airion Helianthemetalia guttati Helianthemetea guttati
Communautés vernales à estivales des sols xériques, atlantiques à médioeuropéennes, sur sables, arènes et dalles siliceuses. Communautés non littorales. Végétations annuelles acidiphiles des sols souvent sableux, oligotrophes, et des lithosols.

Taxonomie :
Logfia minima (Sm.) Dumort. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Filago minima (Sm.) Fr.
– Filago minima (Sm.) Pers.
– Filago minor Bubani
– Filago montana L.
– Gnaphalium minimum Sm.
– Logfia lanceolata Cass.
– Oglifa minima (Sm.) Rchb.f.
– Xerotium minimum (Sm.) Bluff & Fingerh.
– Xerotium montanum (L.) Bluff & Fingerh.

Ce contenu a été publié dans Fiche partielle de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.