Gnaphalium uliginosum L. ( Gnaphale des lieux humides )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Gnaphalium uliginosum L. ( Gnaphale des lieux humides  )

Gnaphalium uliginosum L. ( Gnaphale des lieux humides )

Nom : Gnaphalium uliginosum L. ( Gnaphale des lieux humides  )

Autre(s) nom(s) :
Gnaphale des marais.

Famille : ASTERACEAE

Floraison : Juillet – Octobre

Protection :
– Liste des espèces végétales protégées en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur Article 1 (1994)

Description dans la flore de Coste :
Plante annuelle à tiges de 3-30 cm dressées, ascendantes ou étalées, nombreuses ou solitaires, rameuses souvent dès la base, blanches-tomenteuses ; feuilles sessiles, lancéolées-linéaires ou linéaires, atténuées à la base, aiguës, tomenteuses, blanches ou verdâtres ; involucre brun ou jaunâtre, à folioles extérieures velues ; akènes très petites, finement hispides, très rarement glabres ; capitules plongés par leur base dans un épais tomentum blanc, sessiles, réunis en glomérules très compacts, terminant la tige et les rameaux, et accompagnés de feuilles involucrales linéaires qui les dépassent notablement.

Gnaphalium uliginosum L. ( Gnaphale des lieux humides  )

Gnaphalium uliginosum L. ( Gnaphale des lieux humides )

Gnaphalium uliginosum L. ( Gnaphale des lieux humides  )

Gnaphalium uliginosum L. ( Gnaphale des lieux humides )

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Aisne, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardennes, Aube, Bas-Rhin, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Côte-d’Or, Côtes-d’Armor, Creuse, Deux-Sèvres, Dordogne, Doubs, Essonne, Eure, Eure-et-Loir, Finistère, Haute-Loire, Haute-Marne, Hautes-Alpes, Haute-Saône, Haute-Savoie, Haute-Vienne, Hauts-de-Seine, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Landes, Loire-Atlantique, Loiret, Loir-et-Cher, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Paris, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Saône-et-Loire, Sarthe, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Seine-Saint-Denis, Somme, Tarn-et-Garonne, Territoire-de-Belfort, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Vaucluse, Vendée, Vienne, Vosges, Yonne, Yvelines.

Répartition de Gnaphalium uliginosum L. ( Gnaphale des lieux humides  )

Répartition de Gnaphalium uliginosum L. ( Gnaphale des lieux humides )

Phytosociologie :

Alliance Ordre Classe
Bidention tripartitae Bidentetalia tripartitae Bidentetea tripartitae
Communautés des sols limoneux et argileux. Végétation pionnière annuelle et hygrophile des sols enrichis en azote, s’asséchant partiellement en été.
Alliance Ordre Classe
Elatino triandrae-Eleocharition ovatae Elatino triandrae-Cyperetalia fusci Isoeto durieui-Juncetea bufonii
Communautés continentales des sols oligo- à mésotrophes. Communautés hygrophiles méditerranéo-atlantiques à continentales, des sols inondables de bas-niveau topographique. Végétation pionnière riche en annuelles, hygrophile à mésohygrophile, des sols exondés ou humides, oligotrophes à méso-eutrophes.
Alliance Ordre Classe
Helochloion schoenoidis Elatino triandrae-Cyperetalia fusci Isoeto durieui-Juncetea bufonii
Communautés des sols eutrophes. Communautés hygrophiles méditerranéo-atlantiques à continentales, des sols inondables de bas-niveau topographique. Végétation pionnière riche en annuelles, hygrophile à mésohygrophile, des sols exondés ou humides, oligotrophes à méso-eutrophes.
Classe
Isoeto durieui-Juncetea bufonii
Végétation pionnière riche en annuelles, hygrophile à mésohygrophile, des sols exondés ou humides, oligotrophes à méso-eutrophes.
Alliance Ordre Classe
Radiolion linoidis Nanocyperetalia flavescentis Isoeto durieui-Juncetea bufonii
Communautés des sols sableux acides mésotrophes. Communautés méso-hygrophiles méditerranéo-atlantiques à continentales des sols de niveau topographique moyen. Végétation pionnière riche en annuelles, hygrophile à mésohygrophile, des sols exondés ou humides, oligotrophes à méso-eutrophes.
Classe
Stellarietea mediae
Végétation annuelle, nitrophile, commensale des cultures annuelles ou sarclées.

Taxonomie :
Gnaphalium uliginosum L. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Dasyanthus uliginosus (L.) Bubani
– Filaginella nuda Opiz
– Filaginella uliginosa (L.) Opiz
– Gnaphalium aquaticum Mill.
– Gnaphalium laevissimum Schur
– Gnaphalium nudum Hoffm. ex J.F.Gmel.
– Gnaphalium pilulare Wahlenb.
– Gnaphalium ramosum Lam.
– Gnaphalium rossicum Kirp.
– Gnaphalium tomentosum Hoffm. ex J.F.Gmel.
– Gnaphalium uliginosum L. subsp. uliginosum
– Gnaphalium uliginosum subsp. nudum (Hoffm.) Nyman
– Gnaphalium uliginosum subsp. pilulare (Wahlenb.) Nyman
– Gnaphalium uliginosum var. lasiocarpum Schur
– Gnaphalium uliginosum var. muricatum Cariot
– Gnaphalium uliginosum var. nudum (Hoffm.) Lej.
– Gnaphalium uliginosum var. pilulare W.D.J.Koch
– Gnaphalium uliginosum var. tomentosum Beck
– Helichrysum uliginosum (L.) Moench

Ce contenu a été publié dans Fiche partielle de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.