Melampyrum pratense L. ( Mélampyre des prés )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Melampyrum pratense L. ( Mélampyre des prés )

Melampyrum pratense L. ( Mélampyre des prés )

Nom : Melampyrum pratense L. ( Mélampyre des prés )

Famille : OROBANCHACEAE

Floraison : Juin – Août

Description dans la flore de Coste :
Plante annuelle de 10-50 cm, glabrescente, à rameaux grêles, étalés ; feuilles courtement pétiolées, lancéolées ou lancéolées-linéaires, rudes aux bords ; fleurs jaunâtres ou lilacées, assez grandes, opposées 2 à 2, en grappes très lâches, unilatérales, feuillées ; bractées vertes, subsessiles, lancéolées, les supérieurs munies à la base de quelques longues dents ; calice glabre, à lobes appliqués, linéaires en alêne, un peu plus longs que son tube, 3 fois plus courts que le tube de la corolle presque fermée, bien plus courts que la capsule dressée lancéolée à 4 graines.

Melampyrum pratense L. ( Mélampyre des prés )

Melampyrum pratense L. ( Mélampyre des prés )

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Ain, Aisne, Allier, Alpes-Maritimes, Ardennes, Aube, Aveyron, Bas-Rhin, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Côte-d’Or, Côtes-d’Armor, Creuse, Deux-Sèvres, Dordogne, Doubs, Drôme, Essonne, Eure, Eure-et-Loir, Finistère, Gers, Gironde, Haute-Loire, Haute-Marne, Hautes-Alpes, Haute-Saône, Haute-Savoie, Hautes-Pyrénées, Haute-Vienne, Haut-Rhin, Hauts-de-Seine, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Loire-Atlantique, Loiret, Loir-et-Cher, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Saône-et-Loire, Sarthe, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Seine-Saint-Denis, Somme, Tarn-et-Garonne, Territoire-de-Belfort, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Vendée, Vienne, Vosges, Yonne, Yvelines.

Répartition de Melampyrum pratense L. ( Mélampyre des prés )

Répartition de Melampyrum pratense L. ( Mélampyre des prés )

Phytosociologie :

Alliance Ordre Classe
Conopodio majoris-Teucrion scorodoniae Melampyro pratensis-Holcetalia mollis Melampyro pratensis-Holcetea mollis
Communautés atlantiques et subatlantiques avec irradiations méridionales, du collinéen et de la base du montagnard. Pelouses préforestières et ourlets, sur sols acides oligotrophes.
Alliance Ordre Classe
Juncion acutiflori Molinietalia caeruleae Molinio caeruleae-Juncetea acutiflori
Communautés atlantiques à montagnardes sur sol mésotrophe. Communautés non méditerranéennes sur sols tourbeux à paratourbeux. Prairies hygrophiles à mésohygrophiles, sur sol oligotrophe à mésotrophe.
Alliance Ordre Classe
Quercion roboris Quercetalia roboris Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés nord-atlantiques, continentales (et supraméditerranéennes). Communautés acidiphiles collinéennes atlantiques et continentales (y compris supraméditerranéennes). Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Classe
Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Ordre Classe
Trifolion medii Origanetalia vulgaris Trifolio medii-Geranietea sanguinei
Communautés xéroclines à mésophiles, mésothermes. Pelouses préforestières héliophiles et ourlets parfois hémisciaphiles, calcicoles à acidiclines.

Taxonomie :
Melampyrum pratense L. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Marinellia vulgaris Bubani
– Melampyrum alpestre Brügger
– Melampyrum ceretanum Sennen
– Melampyrum commutatum Tausch ex A.Kern.
– Melampyrum laciniatum Kosh. & V.J.Zinger
– Melampyrum pratense proles commutatum (Tausch ex A.Kern.) Rouy
– Melampyrum pratense subsp. alpestre (Brügger) Ronniger
– Melampyrum pratense subsp. commutatum (Tausch ex A.Kern.) C.E.Britton
– Melampyrum pratense subsp. oligocladum (Beauverd) Soó
– Melampyrum pratense subsp. paludosum (Gaudin) P.Fourn.
– Melampyrum pratense subsp. vulgatum Schübler & G.Martens
– Melampyrum pratense var. oligocladum Beauverd
– Melampyrum pratense var. paludosum Gaudin
– Melampyrum sylvaticum L. [1754]
– Melampyrum vulgare Druce
– Melampyrum vulgare Hill
– Melampyrum vulgatum Pers.

Ce contenu a été publié dans Fiche partielle de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Melampyrum pratense L. ( Mélampyre des prés )

  1. Bigot dit :

    Bonjour,

    J’ai trouvé de la melampyre des prés en touffes assez denses dans les Monts du Lyonnais (Rhône ).
    On était en versant plein sud d une chênaie ses si flore assez pauvre et sur des humus assez acides.

    Cordialement,

    Emeric Bigot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.