Draba verna L. ( Drave printanière )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Draba verna L. ( Drave printanière )

Draba verna L. ( Drave printanière )

Nom : Draba verna L. ( Drave printanière )

Autre(s) nom(s) :
Drave de printemps.

Famille : BRASSICACEAE

Floraison : Février – Mai

Forme biologique :
Thérophyte.

Description dans la flore de Coste :
Plante annuelle, plus ou moins poilue ; tige de 3-15 cm, simples, nues ; feuilles toutes en rosette radicale, lancéolées-spatulées ou linéaires, non rigides ; fleurs blanches, petites ; sépales égaux à la base ; pétales bifides ou bipartites, dépassant le calice ; grappe, fructifère courte et lâche, à pédicelles étalés-dressés ; silicules arrondies, ovales ou oblongues, glabres ; style presque nul ; graines nombreuses dans chaque loge.

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Aisne, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardennes, Aube, Aveyron, Bas-Rhin, Bouches-du-Rhône, Calvados, Cantal, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Corse-du-Sud, Côte-d’Or, Côtes-d’Armor, Creuse, Deux-Sèvres, Dordogne, Doubs, Drôme, Essonne, Eure, Eure-et-Loir, Finistère, Gironde, Haute-Loire, Haute-Marne, Hautes-Alpes, Haute-Saône, Haute-Vienne, Haut-Rhin, Hauts-de-Seine, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Loire-Atlantique, Loiret, Loir-et-Cher, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Paris, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Saône-et-Loire, Sarthe, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Seine-Saint-Denis, Somme, Tarn, Tarn-et-Garonne, Territoire-de-Belfort, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Var, Vaucluse, Vendée, Vienne, Vosges, Yonne, Yvelines.

Répartition de Draba verna L. ( Drave printanière )

Répartition de Draba verna L. ( Drave printanière )

Phytosociologie :

Alliance Ordre Classe
Alysso alyssoidis-Sedion albi Alysso alyssoidis-Sedetalia albi Sedo albi-Scleranthetea biennis
Communautés subatlantiques à médioeuropéennes, collinéennes à montagnardes, souvent riches en annuelles, sur sol calcaire. Communautés calcicoles à acidiclines. Végétation pionnière à dominance de vivaces (souvent crassulescentes) de dalles rocheuses plus ou moins horizontales, atlantique à médioeuropéenne, souvent montagnarde.
Ordre Classe
Geranio purpurei-Cardaminetalia hirsutae Cardaminetea hirsutae
Communautés vernales annuelles, hémisciaphiles, des ourlets intraforestiers et stations ombragées.
Classe
Helianthemetea guttati
Végétations annuelles acidiphiles des sols souvent sableux, oligotrophes, et des lithosols.
Classe
Sedo albi-Scleranthetea biennis
Végétation pionnière à dominance de vivaces (souvent crassulescentes) de dalles rocheuses plus ou moins horizontales, atlantique à médioeuropéenne, souvent montagnarde.

Taxonomie :
Draba verna L. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Crucifera erophila E.H.L.Krause
– Draba americana Pers.
– Draba krockeri (Andrz.) Fritsch
– Draba majuscula (Jord.) Hayek & Wibiral
– Draba obconica (de Bary) Fritsch
– Draba rigidula Jord.
– Draba stenocarpa (Jord.) Hayek & Wibiral
– Draba verna subsp. lanceolata (Neilr.) Rouy & Foucaud
– Draba verna subsp. lanceolata proles claviformis (Jord.) Foucaud & Rouy
– Draba verna subsp. majuscula (Jord.) Rouy & Foucaud
– Draba verna subsp. stenocarpa (Jord.) Hegi & Em.Schmid
– Draba verna var. cabillonensis (Jord.) Rouy & Foucaud
– Draba verna var. cuneata Rouy & Foucaud
– Draba verna var. lanceolata Neilr.
– Draba verna var. occidentalis (Jord.) Rouy & Foucaud
– Draba verna var. ozanonii (Jord.) Rouy & Foucaud
– Draba verna var. rigidula (Jord.) Rouy & Foucaud
– Drabella verna (L.) Bubani
– Erophila brevipila Jord.
– Erophila cabillonensis Jord.
– Erophila claviformis Jord.
– Erophila cochloides Bonnier
– Erophila conferta Wilmott
– Erophila confertifolia Bonnier
– Erophila corsica Debeaux
– Erophila cuneifolia Jord.
– Erophila harcynica F.Herm.
– Erophila hirtella Jord.
– Erophila inconspicua F.Rosen
– Erophila krockeri Andrz.
– Erophila lugdunensis Jord.
– Erophila majuscula Jord.
– Erophila obconica de Bary ex F.Rosen
– Erophila occidentalis Jord.
– Erophila ozanonii Jord.
– Erophila pyrenaica Jord.
– Erophila simplex Winge
– Erophila stenocarpa Jord.
– Erophila stricta F.Rosen
– Erophila verna (L.) Chevall.
– Erophila verna subsp. brevipila (Jord.) Bonnier
– Erophila verna subsp. hirtella (Jord.) Bonnier
– Erophila verna subsp. krockeri (Andrz.) Janch.
– Erophila verna subsp. obconica (de Bary ex F.Rosen) Vollm.
– Erophila verna subsp. stenocarpa (Jord.) Vollm.
– Erophila vulgaris DC.
– Erophila vulgaris subsp. krockeri (Andrz.) Nyman
– Erophila vulgaris subsp. majuscula (Jord.) Berher
– Erophila vulgaris subsp. stenocarpa (Jord.) Berher
– Gansblum vernum (L.) Kuntze

Sous-espèces ou variétés :
– Draba verna L. var. verna
– Draba verna var. praecox (Steven) B.Bock
– Draba verna var. spathulata (Láng) B.Bock

Ce contenu a été publié dans Fiche partielle de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.