Dittrichia graveolens (L.) Greuter ( Inule fétide )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Dittrichia graveolens (L.) Greuter ( Inule fétide )

Dittrichia graveolens (L.) Greuter ( Inule fétide )

Nom : Dittrichia graveolens (L.) Greuter ( Inule fétide )

Autre(s) nom(s) :
Herbe aux punaises, Inule à forte odeur, Inule odorante, Vergerette odorante.

Famille : ASTERACEAE

Floraison : Août – Octobre

Forme biologique :
Thérophyte.

Description dans la flore de Coste :
Plante annuelle entièrement pubescente-glanduleuse, visqueuse, à odeur forte ; tige de 2-5 dm dressée, très rameuse, à rameaux étalés-dressés, très feuilles ; feuilles sessiles, étroites, linéaires, aiguës, entières ou obscurément denticulées, les inférieures oblongues-linéaires ; involucre à folioles linéaires-lancéolées, les extérieures herbacées, les intérieures scarieuses sur les bords ; akènes velus, rétrécis en col au sommet ; capitules petites, très nombreux, subsessiles, en longue panicule pyramidale, lâche ; fleurs jaunes ne dépassant pas l’involucre, celles de la circonférence souvent violacées.

Usages / particularités :
En Espagne, pour préparer les raisins secs, on fait bouillir les raisins avec une infusion de l’inule fétide. On les laissera ensuite sécher. Elle renferme une huile essentielle. La plante était autrefois utilisée contre les morsures de vipère.

Répartition française :
L’espèce est présente en Bretagne, le Centre, la Bourgogne et le Midi. Avec le changement climatique, elle remonte progressivement vers le Nord.

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardennes, Bouches-du-Rhône, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corse-du-Sud, Côte-d’Or, Doubs, Essonne, Eure-et-Loir, Finistère, Gers, Haute-Corse, Haute-Loire, Hautes-Alpes, Haute-Vienne, Hauts-de-Seine, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Loire-Atlantique, Loiret, Loir-et-Cher, Lot, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Morbihan, Nièvre, Orne, Saône-et-Loire, Sarthe, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Tarn-et-Garonne, TerritoiredeBelfort, Val-de-Marne, Var, Vaucluse, Vendée, Vienne, Yvelines.

Répartition de Dittrichia graveolens (L.) Greuter ( Inule fétide )

Répartition de Dittrichia graveolens (L.) Greuter ( Inule fétide )

Ecologie :
On la retrouve dans les cultures , les zones sableuses, les zones rudérales, les grèves des cours d’eau.

Phytosociologie :

Alliance Ordre Classe
Caucalidion lappulae Centaureetalia cyani Stellarietea mediae
Communautés surtout eurosibériennes. Communautés des cultures et moissons sur sol neutro-alcalin. Végétation annuelle, nitrophile, commensale des cultures annuelles ou sarclées.
Alliance Ordre Classe
Dauco carotae-Melilotion albi Onopordetalia acanthii Artemisietea vulgaris
Communautés subouvertes de hautes herbes, moins thermophiles, des substrats grossiers et souvent rapportés. Communautés thermophiles à dominance de vivaces et de bisannuelles, eurosibériennes à subméditerranéennes. Végétation rudérale, anthropogène, nitrophile à dominance d’espèces vivaces, eurosibérienne et méditerranéenne.
Ordre Classe
Epilobietalia fleischeri Thlaspietea rotundifolii
Communautés des bancs de galets et sables des torrents et cours d’eau. Végétations des éboulis plus ou moins mobiles.
Sous-ordre Ordre Classe
Populenalia albae Populetalia albae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés méditerranéennes. Communautés riveraines non marécageuses. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Ordre Classe
Roemerion hybridae Centaureetalia cyani Stellarietea mediae
Communautés surtout méditerranéennes. Communautés des cultures et moissons sur sol neutro-alcalin. Végétation annuelle, nitrophile, commensale des cultures annuelles ou sarclées.

Taxonomie :
Dittrichia graveolens (L.) Greuter a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Conyza minor Bubani
– Cupularia graveolens (L.) Godr. & Gren.
– Erigeron graveolens L.
– Helenium graveolens (L.) Kuntze
– Inula brahuica Boiss.
– Inula graveolens (L.) Desf.
– Jacobaea graveolens (L.) Merino
– Paniopsis graveolens Raf.
– Pulicaria graveolens (L.) Nyman
– Solidago graveolens (L.) Lam.

Ce contenu a été publié dans Fiche partielle de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.