Allium ursinum L. ( Ail des ours )

Une fiche plus récente existe, vous pouvez la consulter ICI

Allium ursinum L. ( Ail des ours )

Allium ursinum L. ( Ail des ours )

Nom : Allium ursinum L. ( Ail des ours )

Autre(s) nom(s) :
Ail à larges feuilles.

Famille : AMARYLLIDACEAE

Floraison : Avril – Juin

Forme biologique :
Géophyte.

Protection :
– Liste rouge européenne IUCN 2012 LC

Description dans la flore de Coste :
Plante vivace de 15 à 35 cm, glabre, à forte odeur d’ail. Bulbe petit, oblong, à tunique blanche membraneuse. Tige faible, demi-cylindrique à 2 angles obtus, munie à la base de 2 feuilles ovales-lancéolées, larges de 2 à 5 cm, pétiolées, planes, molles, à nervures convergentes. Spathe entière ou à 2 à 3 valves égalant les pédicelles. Fleurs blanc pur, en ombelle plane un peu lâche non bulbillifère. Pédicelles égaux, 1,5 fois plus longs que la fleur. Périanthe étalé, à divisions lancéolées-aiguës, caduques. Étamines incluses, à filets tous simples. Stigmate obtus.

Usages / particularités :
Le bulbe et les feuilles sont comestibles crus ou cuits.

Allium ursinum L. ( Ail des ours )

Allium ursinum L. ( Ail des ours )

Répartition française :
L’espèce est assez commune sur l’ensemble du territoire sauf dans le Sud-Ouest et le Sud-Est. Elle est bien présente en Corse

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Ain, Aisne, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardèche, Ardennes, Aube, Aveyron, Bas-Rhin, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Corse-du-Sud, Côte-d’Or, Côtes-d’Armor, Creuse, Deux-Sèvres, Dordogne, Doubs, Drôme, Essonne, Eure, Eure-et-Loir, Finistère, Gironde, Haute-Corse, Haute-Garonne, Haute-Marne, Hautes-Alpes, Haute-Saône, Haute-Savoie, Hautes-Pyrénées, Haute-Vienne, Haut-Rhin, Hauts-de-Seine, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Landes, Loire, Loire-Atlantique, Loir-et-Cher, Lot, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Paris, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Rhône, Saône-et-Loire, Sarthe, Savoie, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Seine-Saint-Denis, Somme, Territoire-de-Belfort, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Vaucluse, Vendée, Vienne, Vosges, Yonne, Yvelines.

Répartition de Allium ursinum L. ( Ail des ours )

Répartition de Allium ursinum L. ( Ail des ours )

Ecologie :
On la retrouve dans les forêts de feuillus sur des sols riches et humides en situation ombragés à mi-ombragés.

Phytosociologie :

Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Alnion incanae Alno glutinosae-Ulmenalia minoris Populetalia albae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés de l’Europe tempérée. Communautés riveraines non marécageuses. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Carpinion betuli Carpino betuli-Fagenalia sylvaticae Fagetalia sylvaticae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés sur sols plus ressuyés mais sans déficit hydrique marqué. Communautés planitiaires à collinéennes mésohygroclines à xéroclines, acidiclines à calcicoles. Communautés collinéennes et montagnardes, acidiclines à calcicoles, non thermophiles. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Fraxino excelsioris-Quercion roboris Carpino betuli-Fagenalia sylvaticae Fagetalia sylvaticae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés des sols à bonne réserve hydrique. Communautés planitiaires à collinéennes mésohygroclines à xéroclines, acidiclines à calcicoles. Communautés collinéennes et montagnardes, acidiclines à calcicoles, non thermophiles. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Tilio platyphylli-Acerion pseudoplatani Fagenalia sylvaticae Fagetalia sylvaticae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés sur éboulis ou en situation de ravins. Communautés le plus souvent mixtes, montagnardes, plus rarement collinéennes ou subalpines. Communautés collinéennes et montagnardes, acidiclines à calcicoles, non thermophiles. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.
Alliance Sous-ordre Ordre Classe
Tilion platyphylli Cephalanthero rubrae-Fagenalia sylvaticae Fagetalia sylvaticae Querco roboris-Fagetea sylvaticae
Communautés xérophiles, sur éboulis grossiers. Communautés collinéennes et montagnardes, (thermo) xéro-, mésoxérophiles, calcaricoles à calcicoles. Communautés collinéennes et montagnardes, acidiclines à calcicoles, non thermophiles. Forêts tempérées caducifoliées ou mixtes, collinéennes et montagnardes (plus rarement subalpines), ainsi que supraméditerranéennes.

Taxonomie :
Allium ursinum L. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Aglitheis ursina (L.) Raf.
– Allium nemorale Salisb.
– Allium petiolatum Lam.
– Allium ursinum L. subsp. ursinum
– Cepa ursina (L.) Bernh.
– Geboscon obliquum Raf.
– Hylogeton ursinum (L.) Salisb.
– Moly latifolium Gray
– Ophioscorodon ursinum (L.) Wallr.

Ce contenu a été publié dans Fiche partielle de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Allium ursinum L. ( Ail des ours )

  1. sidonie dit :

    Bonjour,
    Je recherche de l ail des ours proche de chez moi, je vis depuis peu à Nivillac dans le morbihan, je connais encore le coin et aime faire chaque année mon pesto.
    Sinon je connais d autres lieux mais ils sont éloignés de mon domicile actuel.
    Merci pour votre aide.
    Sidonie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.